Nécroses cutanées par antivitamines K

image_pdfimage_print

 

Nécroses cutanées par antivitamines K

322

Nécroses cutanées par antivitamines K

Les nécroses cutanées constituent un effet indésirable rare des traitements par antivitamines K. Plus de 300 cas ont été rapportés dans la littérature et il a été estimé que cette complication surviendrait chez 0,01 % à 0,1 % des patients traités. Ces nécroses surviennent en général entre le 1er et le 10e jour de traitement, et leur évolution, qui peut aller jusqu’à la mise en jeu du pronostic vital, est étroitement liée à la rapidité du diagnostic et de la prise en charge thérapeutique. Le déficit héréditaire en protéine C et la reprise rapide du traitement après une interruption brutale constituent des facteurs de risque majeurs de ces complications

Voir aussi

Dysmorphophobie.

Ces ectasies veineuses du membre supérieure  sont la pièce maitresse de tous les maux dont …

Délire d’infestation cutanée.

Ce patient est convaincu d’être infesté par des parasites, c’est un problème très difficile à …