1

Ulcération séro-sanglante d’un mamelon.

Déprimée et terrorisée, car C’est la 10é consultation de cette femme pour le même motif, une Ulcération séro-sanglante d’un mamelon,

Ulcération séro-sanglante d’un mamelon.

 

Ulcération séro-sanglante d’un mamelon.

Tout type de crème, d’ antibiotiques et d’anti inflammatoires ont été prescrits et appliqués sans résultat.

Quel est votre diagnostic?

Comment le confirmer?

Comment traiter?

Conduite pratique (solution).

Adénomatose érosive du mamelon.

Faire une biopsie pour étude anapath.

Adresser au chirurgien pour exérèse et reconstruction du mamelon.




Dermite séborrhéique.

dermite séborrhéique.




Chéloïdes présternales.

Chéloïdes.




Placard inflammatoire, fébrile et nécrotique.

Cet homme diabétique, mal suivi, consulte pour un état fébrile à 39°c, associé à un placard cervical qui s’étend rapidement et se nécrosent.

placard inflammatoire avec nécrose et bulles.

Quel est votre diagnostic et votre conduite?

Cellulite infectieuse.

Les plages de nécrose témoignent de l’évolution gravissime vers la fasciite nécrosante.

Une prise en charge médico chirurgicale en milieu hospitalier a été décidée, malheureusement, le patient décède dans un état de choc septicémique en réanimation après 24 heures d’hospitalisation.

 




Eruption papulo-vésiculeuse pendant la grossesse.

Au cours du 3é trimestre de la grossesse, cette femme a vu se développer une éruption très prurigineuse,

faite de papules, vésicules et bulles. Cette éruption épargne le visage et le cuir chevelu ainsi que la muqueuse buccale.

Vésicules et bulles.

Groupement papulo-vésiculeux

éruption papulo-vésiculeuse?

Quel est votre diagnostic?

Quel traitement prescrire?

Pemphigoïde gestationis.

C’est une dermatose bulleuse auto-immune, rare, très prurigineuse, survenant généralement au cours de la grossesse et pouvant récidiver.

Le traitement fait appel aux corticoïdes topiques et per-os.




Epaississement cutané localisé.

Le motif de consultation de ce jeune homme est un épaississement

cutané localisé.

Epaississement cutané localisé

Epaississement cutané localisé

A quoi vous pensez?

Comment traiter?

Conduite pratique (Solution)

La morphée. C’est une sclérodermie localisée. On peut proposer des dermocorticoïdes sans grande conviction, surtout rassurer et surveiller.

 




Vergetures, hypertrichose et Pityriasis.

Cette jeune fille consulte pour l’apparition récente de Vergetures, hypertrichose et Pityriasis.

Hypertrichose et Pityriasis

Vergetures.

Hypertrichose et Pityriasis versicolore.

Quel est votre diagnostic? et que faut il rechercher?

Conduite pratique (solution).

Syndrome de Cushing.

Rechercher une automédication par des corticoïdes, ce qui était à l’origine du syndrome de Cushing dans ce cas.

Automédication.

  • L’interrogatoire est une étape primordiale dans la médecine en général, surtout ne pas la sous estimer!
  • Le fléau de l’automédication est lourd de conséquences, difficile à éradiquer car bien enraciner dans les sociétés sous développées.

.




Léiomyomes cutanés.

Léiomyomes cutanés.

Tumeurs bénignes au dépend des muscles lisses.

Attention à la survenue de cancer rénal quand il s’agit d’une forme héréditaire de léiomyome; la surveillance s’impose.




Tache lombosacrée néonatale.

Ces jeunes parents pris de panique par la découverte de cette Tache

Tache lombosacrée néonatale

lombosacrée de leur nouveau né.

Quel est votre diagnostic?

Que faut il faire?

Conduite pratique (solution).

Tache mongolique.

Mélanocytose dermique congénitale.

Rassurer les parents, la disparition de la tache ardoisée est de règle.




Vésicules peribuccales fragiles.

Tous ces enfants souffrent de Vésicules peribuccales fragiles qui laissent

Vésicules peribuccales fragiles

Vésicules fragiles et croutes mélicériques

Vésicules fragiles

 place à des croutes et qui se propagent très rapidement.

Quel est votre diagnostic?

Que faut il craindre?

Conduite pratique (solution).

Impétigo.

Glomerulonephrite+++ alors que la cellulite et les septicémies sont rares.

les récidives sont fréquentes dues à une hygiène défectueuse ou à un portage narinaire.