1

Le Guérisseur face à une verrue.

Le Guérisseur face à cette verrue de la face a préféré utiliser de l’aie.

Le Guérisseur, la verrue et l’aie.

La verrue est sur place, la peau a été décollée et une cicatrice pigmentée indélébile est sure.




Le Guérisseur face à l’eczéma de contact.

Le Guérisseur face à l’eczéma de contact utilise souvent une arme biologique: les crachats.

Eczéma de contact.

Certains patients ont un niveau d’étude et un poste de travail correctes se laissent tartiner la figure par les crachats du guérisseur! alors que la guérison est rapide sous dermocorticoide.

Eczéma de contact après dermocorticoide.




Phénomène de Koebner.

Le Phénomène de Koebner peut se voir dans plusieurs dermatoses.

Phénomène de Koebner.

Phénomène de Koebner.

Dans ce cas il s’agit de verrues.




Chéilite, glossite et intertrigo interfessier.

Le motif de consultation de cet enfant est une triade:

Intertrigo interfessier.

Chéilite, glossite

 Chéilite, glossite et intertrigo interfessier qui résiste à tout traitement symptomatique. 

Conduite pratique (solution)

Anémie profonde.

Exploration de la cause de cette anémie ferriprive s’impose en plus du traitement symptomatique.

 




Tumeur rénitente du pied.

Ce patient consulte pour une Tumeur rénitente du pied.

Tumeur rénitente du pied.
Tumeur rénitente du pied.

Quel est votre diagnostic et votre traitement?

Conduite pratique (solution)

Kyste synovial.

Résection chirurgicale complète suivie d’IIL de corticoide après cicatrisation. Les récidives sont fréquentes.

.




Plaque faciale.

Cet homme consulte pour une Plaque faciale dans un contexte fébrile.

Plaque faciale.

Quel est votre diagnostic et votre conduite? 

Conduite pratique (solution)

Érysipèle de la face.

Antibiothérapie et antipyrétiques.

soins locaux non colorés. Surtout pas d’AINS.




Érythème récidivant.

Cette femme consulte pour Érythème récidivant, particulier par le lieu de récidive qui est au même endroit,

Érythème récidivant.

Quel est votre diagnostic et que faire?

conduite pratique (solution)

Érythème pigmenté fixe.

Rechercher le médicament responsable et l’arrêter définitivement.




Plaques érythémato squameuses et atrophiques.

Cette jeune fille consulte pour l’apparition de Plaques érythémato squameuses et atrophiques;

Plaques érythémato squameuses et atrophiques.
Plaques érythémato squameuses et atrophiques.

Plaques érythémato squameuses et atrophiques.
Plaques érythémato squameuses et atrophiques.

Plaques érythémato squameuses et atrophiques.
Plaques érythémato squameuses et atrophiques.

elles siègent sur les parties découvertes.

Quel est votre diagnostic et votre traitement?

Conduite pratique (solution)

Lupus érythemateux chronique. Antipludeens de synthèse et protection solaire en plus de la bonne utilisation des dermocorticoides. Un bilan à la recherche d’une transformation en lupus aigu est toujours demandé.




Tumeur à cratère central.

Cette femme consulte pour l’apparition récente et explosive d’une Tumeur à cratère central de la joue.

Tumeur à cratère central.
Tumeur à cratère central.

A quoi vous pensez, et quelle conduite adopter?

conduite pratique (solution)

Kératoacanthome

l’exérèse confirmation histologique du caractère bénin est la meilleure solution.




Fièvre résistante et cheilite.

Ce nourisson inquiete aussi bien le medecin que la famille, il nous a ete adressee pour Fièvre résistante et cheilite.

Fièvre résistante et cheilite.
Fièvre résistante et cheilite.

Fièvre résistante et cheilite.
Fièvre résistante et cheilite.

Fièvre résistante et cheilite.
Fièvre résistante et cheilite.

L’examen retrouve un nourrisson febril, avec des membres oedematiees, une cheilite, une hyperhemie conjonctivale et desquamation des plis, une semaine d’antibiotherapie et d’antipyrétique reste sans résultat.

Quel diagnostic évoqué?

Conduite pratique (solution)

Maladie de kawasaki

ttt par combinaison d’ IVIG et d’aspirine en milieu specialise.