1

Dermite périorale et masque, Mythe ou Réalité?

Le motif de consultation de cette jeune fille est l’accusation du masque dans

Dermite périorale et masque, mythe ou réalité?

le développement de sa Dermatite périorale. S’agit il d’un mythe ou d’une réalité? avec toutes les conséquences qui en découlent.

Conduite pratique (solution).

Mythe…mais…à prendre au serieux!

C’est une dermatite periorale qu’il faut traiter avec:

* Nettoyage doux de la peau avec syndet emollient ou surgras, à rincer avec de l’eau tiède.

* Eviter les maquillages lourds et les crèmes parfumées.

* Hydrater la peau.

* Dans ce cas une cyclines a été prescrite.

* Surtout conseiller le port de masque.

* Pour les masques en tissu, opter pour le coton et les couleurs claires.




Keratoacanthome.

Keratoacanthome .

Le keratoacanthome est une Tumeur bénigne, d’ évolution rapide, qui peut régresser spontanément, mais de préférence optez pour l’exérèse chirurgicale avec analyse histologique.

Toujours l’analyse chirurgicale de la pièce.




Hidradenome.

Cette tumeur est aussi appelée syringome, c’est une tumeur benigne dont la confirmation est histologique.

Hidradenome

Syringome.




Trichoblastome.

trichoblastome

trichoblastome

Le trichoblastome est une tumeur cutanée peu fréquente.

Le traitement est chirurgical.

La confirmation est histologique.




Vésicules peribuccales fragiles.

Tous ces enfants souffrent de Vésicules peribuccales fragiles qui laissent

Vésicules peribuccales fragiles

Vésicules fragiles et croutes mélicériques

Vésicules fragiles

 place à des croutes et qui se propagent très rapidement.

Quel est votre diagnostic?

Que faut il craindre?

Conduite pratique (solution).

Impétigo.

Glomerulonephrite+++ alors que la cellulite et les septicémies sont rares.

les récidives sont fréquentes dues à une hygiène défectueuse ou à un portage narinaire.

 




Albinisme oculocutané.

La loi de série nous présente deux cas de Maladie génétique rare et affichante, à traduction cutanée et oculaire: L’albinisme oculocutané.

Albinisme oculocutané.

Albinisme oculocutané.

La photoprotection est indispensable pour réduire le risque des cancers cutanés et du photovieillissement prématuré.

Un bilan et un suivi ophtalmologique sont obligatoires.




Covid 19 et dermatoses graves.

Toutes les dermatoses graves sont ou reportées ou traitées aveuglement, sans bilan ni confirmation ni chance de surveillance et de contrôle si elles ont la chance d’être reçu par un confrère dermatologue.

 

 

 

Candidose diffuse chez un jeune homme:

 

Dermatose bulleuse:

 

Érysipèle grave pouvant évoluer vers une fasciite nécrosante par prise d’AINS:

 

Flambée de taches rubis et d’hemangiomes:

 

Erythrodermie sèche  

 

 

Psoriasis pustuleux:

Sarcome de Kaposi suspendu

 

 




Covid 19 et poussées de viroses cutanées.

Avec le stress engendré par la maladie, les informations/desinformations, le chômage, l’attente des messages…une flambée de viroses a été constatée durant cette période de confinement. Tous ces cas ont été reçus via notre tele-consultation de teledermatologie instaurée depuis le début du confinement. 

zona lombaire

 

Zona intercostal

 

Poussée d’herpes.

 

zona sacré et herpes circiné.

 

ZIC

 

ZIC

 

zona facial

 

Zona facial.




Covid 19 et confinement, dermatoses et automedication/accidents domestiques.

Le confinement des « hommes » a causé plus de dégât que le corona virus!

  1. Des violences conjugales …………ecchymoses…

Ecchymoses et plaies

2. Des brûlures par gaz de four oublié en préparant certains plats et surtout des tartes!

Brûlures.

 

3. des toxidermies par automedications

                                    Toxidermie. Urticaire cutanéo muqueux.

Toxidermie. Urticaire.

 

        Toxidermie. Urticaire.   

  Toxidermie. Urticaire.

Toxidermie. Urticaire cutanéo muqueux.

 

 

4. Aggravation de mycoses par dermocorticoides.

Dermatophytie et automedication par dermocorticoides.

Dermatophytie et automedication par dermocorticoides.

Dermatophytie et automedication par dermocorticoides.

 

5. Toxidermie: eryhteme pigmenté fixe.

Eryhtème pigmenté fixe.




Covid 19 et dermatoses chirurgicales.

Toutes les dermatoses nécessitant un geste chirurgical ont été reportées; le motif de ces reports est

carcinome baso cellulaire.

histiocytofibrome.

Ulcus rodens. ebc.

Kyste sebacé.

la peur du patient de venir à l’hôpital et la confiscation de l’hôpital par  » les activités covid ».

Certaines cas sont des tumeurs cutanées malignes, alors que d’autres sont bénins, ce qui est certain est que leur évolution peut compliquer la situation.