1

Alopécie cicatricielle.

Le motif de consultation de ce jeune homme est une alopécie, une douleur du cuir chevelu, un grattage et un suintement.

Alopécie cicatricielle

Alopécie cicatricielle

L’examen retrouve des plages d’alopécie cicatricielle et des folliculites avec une touffe de cheveux qui en sortent.

Comment appelle-t-on ce signe?

Quelles en sont les causes et la conséquence?

Quel traitement proposez-vous?

Polytrichie ou folliculite en touffe, qui est l’émergence de plusieurs cheveux -5 à 20 cheveux- d’un seul orifice folliculaire dilaté.

C’est un signe en trichologie qui peut se rencontrer dans certaines dermatoses inflammatoire du cuir chevelu: le lupus discoïde, le lichen plan pilaire, la folliculite chéloïdienne, la cellulite disséquant de Quinquaud..

En général le traitement est décevant, on tente un antiseptique local, une antibiothérapie basée sur les cyclines et étalée sur le temps, et des cures de dermocorticoides.




Tumeur pigmentée.

Cette Tumeur pigmentée inquiète ce jeune homme, surtout avec

Tumeur pigmentée.

son extension et sa résistance aux multiples traitements pris.

A quoi vous pensez? et quel est votre traitement? 

Conduite pratique (solution).

Epithélioma basocellulaire.

Le traitement est chirurgical.

La confirmation histologique est obligatoire.

 




Syringome chondroide.

Syringome chondroide.




Alopécie circonscrite congénitale.

Après avoir tenté toutes les recettes recommandées par tout le monde, et après avoir avalé des « kilo » de griseo,

Alopécie circonscrite congénitale

ces parents décident de consulter en dermatologie pour cette plaque d’ Alopécie circonscrite apparue depuis la naissance de leur fille.

L’examen trouve une peau atrophique, alopècique, arrondie, sans signe associé ni anomalie clinique décelable.

A quoi vous pensez?

Que faire?

Conduite pratique (solution).

Aplasie cutanée congénitale.

Rassurer.

Une cure chirurgicale est proposée.




Albinisme oculocutané.

La loi de série nous présente deux cas de Maladie génétique rare et affichante, à traduction cutanée et oculaire: L’albinisme oculocutané.

Albinisme oculocutané.

Albinisme oculocutané.

La photoprotection est indispensable pour réduire le risque des cancers cutanés et du photovieillissement prématuré.

Un bilan et un suivi ophtalmologique sont obligatoires.




Covid 19 et la floraison du charlatanisme.

Avec l’arrêt des activités médicales structurées:

consultations, les bilans, les suivis de maladies chroniques au profit des « activités covid », les guérisseurs et le charlatanisme ont vu leur activités monter en flèche. 

Pyoderma gangrenosum.

 

scarifications de pyoderma gangrenosum.

 

scarification de kyste.

Pour plus de détails, referez vous au

Dermatomaroc N6- 12y: peau et guérisseurs.

 




Covid 19 et dermatoses chirurgicales.

Toutes les dermatoses nécessitant un geste chirurgical ont été reportées; le motif de ces reports est

carcinome baso cellulaire.

histiocytofibrome.

Ulcus rodens. ebc.

Kyste sebacé.

la peur du patient de venir à l’hôpital et la confiscation de l’hôpital par  » les activités covid ».

Certaines cas sont des tumeurs cutanées malignes, alors que d’autres sont bénins, ce qui est certain est que leur évolution peut compliquer la situation.  




Vésicules récidivantes en bouquet.

Le motif de consultation est des Vésicules récidivantes en bouquet.

Vésicules récidivantes en bouquet.

Vésicules récidivantes en bouquet.

Conduite pratique (solution).

Herpes.

Soins locaux par antiseptique incolore.

 




Éruption vésiculeuse fébrile.

Quel diagnostic évoquer devant cette Éruption vésiculeuse fébrile

Éruption vésiculeuse fébrile.

Éruption vésiculeuse fébrile.

Conduite pratique ( solution)

La varicelle.




Décasquer et déshabiller le patient!

Décasquer et déshabiller le patient!?

Décasquer et déshabiller le patient!
Décasquer et déshabiller le patient!

Oui pour découvrir les maux qui ne font pas mal!,

D’autant plus qu’on ne consulte que si on a mal.

Ce patient consultait plusieurs fois par an pour symptomatologie générale, mais aucun médecin ne l’a décasqué, résultat, il consulte en dermatologie car la casquette ne contenait plus sa tumeur.

Décasquer et déshabiller le patient!