AINS

image_pdfimage_print

601

Ce jeune homme fébrile a consulté pour une plaque inflammatoire  de la verge, dans un contexte de fatigue générale. Le médecin traitant le met sous antistaphylococcique et AINS anti inflammatoires non stéroïdiens. Une semaine après, il développe cette necrose de toute la plaque. A quoi vous pensez? qu’est ce qu’il fallait éviter?

Conduite pratique (Solution)

Gangrène de Fournier/ Fascite nécrosante Au départ, le tableau d’érysipèle de la verge est évident. Cette évolution nécrosante a été précipitée par l’association d’AINS qu’il faut éviter devant toute plaque fébrile, car la fascite nécrosante en est la complication majeure.

Les anti inflammatoires non steroidiens AINS sont contre indiqués devant la suspiscion d’érysipéle.

108_solution

Voir aussi

Ulcération séro-sanglante d’un mamelon.

Déprimée et terrorisée, car C’est la 10é consultation de cette femme pour le même motif, …

Tumeur plantaire avec sécrétion de grains noirâtres.

Cette jeune fille habitant à la campagne consulte pour une Tumeur plantaire avec sécrétion de …