Accueil Cas Cliniques Purpura aigu apyrétique.

Purpura aigu apyrétique.

Cette jeune fille consulte pour un Purpura aigu apyrétique. L’examen confirme le purpura, trouve des ecchymoses, et ne trouve aucun saignement muqueux.

Purpura aigu apyrétique.
Purpura aigu apyrétique.

purpura-et-ecchymose-fille-de-30-ap-prise-de-paracetamol-nfs-pq-8000-160615-2-copier purpura-et-ecchymose-fille-de-30-ap-prise-de-paracetamol-nfs-pq-8000-160615-4-copier purpura-et-ecchymose-fille-de-30-ap-prise-de-paracetamol-nfs-pq-8000-160615-5-copier

Quel est le premier diagnostic à évoquer et quel bilan demander en premier?

Conduite pratique(solution)

Conduite pratique(solution)

Purpura thrombopénique.

Le taux des plaquettes était à 8000.

Une prise de paracétamol a précédé la symptomatologie de quelques jours. C’est l’un des effets secondaires connu et potentiellement dangereux de ce médicament.

Voir aussi

Fillette avec Prurit vulvaire.

Fillette avec Prurit vulvaire.

Cette fillette se plaint d’un Prurit vulvaire insupportable.

Prurit Pubien isolé.

Prurit Pubien isolé.

Ce patient consulte pour un prurit pubien féroce, sans aucune lésion cutanée associée.