Hyperhydrose palmaire handicapant.

image_pdfimage_print

Cette jeune étudiante consulte pour une Hyperhydrose palmaire lui causant un handicap psychosocial.

Hyperhydrose palmaire handicapant

Hyperhydrose palmaire handicapant

Quel traitement proposer?

Conduite pratique (solution).

En premier le chlorhydrate d’oxybutine à dose progressive avec tous les effets secondaires.

L’ionophorèse avec toutes ses contraintes.

Le meilleur est la toxine botulique.

Voir aussi

Suintement et nodules des fesses.

Le motif de consultation de cet homme est un Suintement avec des nodules, des abcès …

Fièvre et enflement de la lèvre supérieure.

Le motif de consultation de ce jeune est une fièvre accompagnée d’un Articles relatifs : …