Leucoplasie chevelue

535

Leucoplasie chevelue C’est une lésion orale spécifique de l’infection HIV,blanchâtre, irrégulière des bords de la langue, elle peut s’étendre au palais. Elle est résistante aux antifongiques, le virus Epstein-Barr en est l’étiologie.à ne pas confondre avec les tics de mordillement, le lichen plan, la candidose buccale…




Pemphigoide gravidique

540

Pemphigoide gravidique Dermatose bulleuse auto-immune trés prurigineuse survenant à la grossesse, diagnostic de confirmation par l’IFD de la biopsie cutanée, traitement par corticothérapie per os.




Aplasie cutanée congénitale

Aplasie cutanée congénitale

529




maladie de Charbon

maladie de Charbon

526




Teigne favique

Teigne favique avec le signe du godet favique caracteristique.

515




Papules perlées péniennes

Papules perlées péniennes, état physiologique.

509

il s’agit d’une rareté physiologique et non pathologique, souvent confondue avec des VV.




Dermatofibrosarcome de Darrier Ferrand .

507

Dermatofibrosarcome de Darrier Ferrand .




Erythema elevatum diutinum

Erythema elevatum diutinum

504

Il s’agit d’une dermatose rare, de cause mystérieuse, récidivante par poussée, qui peut être associée à des myélopathies…à surveiller.




neurofibromes epithelioides

neurofibromes epithelioides

491




Dystrophie ectodermique

Dystrophie ectodermique hidrotique de Clouston

485

De transmission autosomique dominante, elle comporte une
KPP, une hypotrichose et parfois un retard mental, en plus des pachyonychies et hypoplasie unguéale. Dans ce cas, un traitement durant trois mois par de la terbinafine a été sans résultat malgres la confirmation de l’onychomycose suspectée au début. Le diagnostic fait par le faisceau d’arguments.