Covid 19 et dermatoses specifiques.

Faut il demander une sérologie covid devant tout acrosyndrome?

 

la question restera sans suite ni réponse

 

Ce qui est certain, c’est qu’on n’a pas les moyens, et avec les tendances budgetaires on ne les aura jamais.

Heureusement que la teledermatologie ouvre de nouvelles perspectives de communications, ce qui est prouvé par le bilan éffectué à cet enfant de 14 ans, habitant Londre et ayant preferé notre avis avant de se diriger à l’hopital ou il a été confirmé covid+.

Acrosyndrome covid+

Acrosyndrome covid+

 Reste le grand problème des réseau sociaux et des atlas de dermatoses aucours du covid 19 qui sont à la portée de tous et sème la « terreur »!

 

 

Patient covid+ guéri mais complètement trrorisé par cet érythème non douloureux et non prurigineux! 




Covid 19 et psychodermatoses.

Des dizaines de whatsapp reçus pour des psychodermatoses. Rassurez, soutenir, conseiller des activités variées et fructueuses au lieu de se chercher dans sa peau et ses muqueuses!

Sécheresse cutanée par lavage fréquent.

 

pelade

 

Microbande mélanonychique.

 

nevrodermite

 

Dermite par lavage fréquent.

 

Etat physiologique.




Covid 19 et dermatoses graves.

Toutes les dermatoses graves sont ou reportées ou traitées aveuglement, sans bilan ni confirmation ni chance de surveillance et de contrôle si elles ont la chance d’être reçu par un confrère dermatologue.

 

 

 

Candidose diffuse chez un jeune homme:

 

Dermatose bulleuse:

 

Érysipèle grave pouvant évoluer vers une fasciite nécrosante par prise d’AINS:

 

Flambée de taches rubis et d’hemangiomes:

 

Erythrodermie sèche  

 

 

Psoriasis pustuleux:

Sarcome de Kaposi suspendu

 

 




Covid 19 et la floraison du charlatanisme.

Avec l’arrêt des activités médicales structurées:

consultations, les bilans, les suivis de maladies chroniques au profit des « activités covid », les guérisseurs et le charlatanisme ont vu leur activités monter en flèche. 

Pyoderma gangrenosum.

 

scarifications de pyoderma gangrenosum.

 

scarification de kyste.

Pour plus de détails, referez vous au

Dermatomaroc N6- 12y: peau et guérisseurs.

 




Covid 19 et confinement, dermatoses et automedication/accidents domestiques.

Le confinement des « hommes » a causé plus de dégât que le corona virus!

  1. Des violences conjugales …………ecchymoses…

Ecchymoses et plaies

2. Des brûlures par gaz de four oublié en préparant certains plats et surtout des tartes!

Brûlures.

 

3. des toxidermies par automedications

                                    Toxidermie. Urticaire cutanéo muqueux.

Toxidermie. Urticaire.

 

        Toxidermie. Urticaire.   

  Toxidermie. Urticaire.

Toxidermie. Urticaire cutanéo muqueux.

 

 

4. Aggravation de mycoses par dermocorticoides.

Dermatophytie et automedication par dermocorticoides.

Dermatophytie et automedication par dermocorticoides.

Dermatophytie et automedication par dermocorticoides.

 

5. Toxidermie: eryhteme pigmenté fixe.

Eryhtème pigmenté fixe.




Covid 19, salon dermocosmetique et dermatoses professionnelles.

Les priorités aussi bien personnelles « pécuniaires »  que médicales l’ont remporté…

Les priorités aussi bien personnelles « pécuniaires »  que médicalesle le remporteront toujours…

Les patients n’y pensent pas…

Les praticiens n’ont plus le gout.

La dermato-cosmetologie est une science et un art qui nécessitent aussi bien de l’argent , de la patience que du morale.  

Par contre les dermatoses professionnelles par port prolongé de gants, par lavage fréquent des mains , par port de masques appuyés et pendant de longues durée sont en nette augmentation.




Covid 19 et dermatoses chirurgicales.

Toutes les dermatoses nécessitant un geste chirurgical ont été reportées; le motif de ces reports est

carcinome baso cellulaire.

histiocytofibrome.

Ulcus rodens. ebc.

Kyste sebacé.

la peur du patient de venir à l’hôpital et la confiscation de l’hôpital par  » les activités covid ».

Certaines cas sont des tumeurs cutanées malignes, alors que d’autres sont bénins, ce qui est certain est que leur évolution peut compliquer la situation.  




Inflammation à vésicules centrale et grossesse.

Cette femme enceinte consulte pour Inflammation à vésicules centrale survenue au cours de la grossesse.

Inflammation à vésicules centrale et grossesse

Inflammation à vésicules centrale et grossesse

Certaines lésions sont franchement bulleuses et décollent la peau.

Bulles et décollement cutané.

Quel est votre diagnostic et votre traitement?

Conduite pratique (solution).

Conduite pratique (solution).

Herpes gestationis. Traitement par corticoïde VO.




Inflammation à vésicule centrale.

Cet homme se plaint d’une Inflammation à vésicule centrale, des mains et du visage; elle est chaude, cuisante, et extensive.

Inflammation à vésicule centrale

Inflammation à vésicule centrale

La vésicule sèche rapidement et laisse une croûte adhérente.

A quoi vous pensez? comment traiter?

Conduite pratique (solution).

Conduite pratique (solution).

Érythème polymorphe.

Dans ce cas secondaire à un herpes labial.

Herpes labial.

Les récidives ne sont pas rares; et sont parfois handicapantes.

Traitement symptomatique, antiseptique et crème hydratante localement.

Un traitement antiviral per os est parfois nécessaire devant des récidives rapprochées et handicapantes.




Nouures chaudes, douloureuses et bilatérales.

Le motif de consultation dans ce cas est des Nouures chaudes, douloureuses et bilatérales.

Nouures chaudes, douloureuses et bilatérales.

Nouures chaudes, douloureuses et bilatérales.

Quel est votre diagnostic? et votre conduite pratique?

Conduite pratique (solution).

Conduite pratique (solution).

Érythème noueux.

Repos, antalgique et bilan causal.

Dans ce cas, l’érythème noueux était concomitant à une grippe.